Le ROSO (Regroupement des Organismes de Sauvegarde de l’Oise), auquel l’APEPP a adhéré dès sa création, a fêté ses 40 ans le dimanche 2 octobre dernier à Saint-Jean-aux-Bois.

M. Didier Malé, Président du ROSO, explique que « l’objectif fixé de cet anniversaire était de faire connaître, célébrer, promouvoir et échanger sur l’activité du ROSO au sein du périmètre des associations locales qu’il représente et des partenaires de son action ».

mme-pompili-pupitreAllocution de Madame Barbara POMPILI,
Secrétaire d’Etat à la Biodiversité auprès de la Ministre de l’environnement

Ce rassemblement des 65 associations adhérentes du ROSO et des partenaires de cette journée a permis d’échanger sur les thématiques de l’environnement, de l’aménagement du territoire et de la protection du patrimoine de l’Oise.

A ce titre et tout au long de cette journée, les membres de l’APEPP présents ont pu s’entretenir avec d’autres associations et informer les visiteurs sur la vocation de notre association et ses actions engagées sur plusieurs sujets préoccupants pour l’avenir du village, son environnement et son cadre de vie.

Pour rappel de nos plus récentes actions : les projets de Moussy-le-Neuf, l’épandage du calcifield de la Société GREENFIELD, la circulation routière dans Plailly…

Au cours de cette belle journée, l’APEPP a pu exposer en matinée ses préoccupations à Monsieur Didier MARTIN, Préfet de l’Oise

prefet-martin-oise-stand-apeppMonsieur Didier MARTIN, Préfet de l’Oise,
devant le stand de l’APEPP

… mais également à Madame Barbara POMPILI, Secrétaire d’Etat à la Biodiversité auprès de la Ministre de l’environnement, qui a fait preuve lors de son passage remarqué en cours d’après-midi, d’une attention particulière à l’exposé des problèmes de Plailly.

mme-pompili-stand-apepp-2Madame Barbara POMPILI, Secrétaire d’Etat à la Biodiversité auprès de la Ministre de l’environnement, devant le stand de l’APEPP

Nous lui avons notamment souligné l’accroissement de la circulation routière et des risques accidentogènes, les impacts sonores et physiques sur les populations (8000 véhicules par jour, dont un fort pourcentage de poids lourds qui génèrent une pollution importante en gaz d’échappement…), le bruit (camion 85 dB) et les multiples vibrations qui font trembler les habitations riveraines et les dégradent.

Nous avons par ailleurs longuement conversé avec Monsieur Stéphane CHOQUET, Directeur de l’Unité Départementale de l’Oise de la DREAL des Hauts de France, lequel nous a assuré de son écoute et de son contact, et donné entre autres indications les orientations administratives les plus efficaces en matière de politique environnementale, locale ou de proximité.

Il a tenu à souligner la qualité d’accueil et d’échanges sur tous les stands des associations, des discussions toujours pertinentes avec des interlocuteurs passionnés, et des nombreux sujets qui furent abordés… et même, des quelques questions parfois embarrassantes qui lui ont été posées au long de son cheminement !

directeur-choquet-ud-60-dreal-stand-apeppMonsieur Stéphane CHOQUET, Directeur de l’Unité Départementale de l’Oise de la DREAL des Hauts de France, devant le stand de l’APEPP