Lors de sa séance du 22 février dernier, le CODERST de l’Oise a émis un avis favorable à la majorité pour la construction d’un nouvel entrepôt logistique à Nanteuil-le-Haudouin, au bénéfice de la société PANHARD DEVELOPPEMENT.

Cet entrepôt sera constitué de deux bâtiments, représentant une surface totale de 86 000 m², pour un volume total de stockage de 1 039 500 m³, ainsi que le précise l’arrêté préfectoral d’autorisation signé le 19 mars dernier.

Construit sur ce qui était jusqu’alors un champ, cet entrepôt engloutira donc 86 000 m² de surface agricole correspondante, surface cultivable définitivement perdue…

L’APEPP vous invite à lire le procès-verbal de la séance du CODERST, qui reflète la teneur des débats

L’un des membres permanents du CODERST s’est notamment élevé « contre la multiplication des projets logistiques, qui consomment de l’espace agricole et entraînent des problématiques de gestion des eaux, d’inondation et de pollution. »

En effet, ce même intervenant « considère que le département de l’Oise devient une zone d’entreposage de l’Ile-de-France », et que « cela dénote une mauvaise gestion territoriale, alors qu’un nombre conséquent des entrepôts existants sont en recherche de locataire ou à l’abandon. »

En ce qui concerne la circulation des poids-lourds, la représentante de la société PANHARD DEVELOPPEMENT annonce « de 200 à 480 mouvements de poids-lourds par jour. »

Le représentant du bureau d’études BIGS INGENIERIE ayant rédigé le dossier pour la société PANHARD DEVELOPPEMENT évoque toutefois que « l’étude d’impact élaborée a considéré un itinéraire empruntant la Route Nationale 2 située à proximité. »

L’APEPP rappelle que cette même société, PANHARD DEVELOPPEMENT, a récemment construit un autre entrepôt, à Survilliers.

Conclusion :

Au-delà du rythme effréné et effrayant de consommation de terres agricoles, l’APEPP fait part de ses plus vives préoccupations, car l’itinéraire reliant Survilliers à Nanteuil-le-Haudouin traverse actuellement Plailly, via la RD126 et la RD922.

Il est fort à parier que les camions reliant ces deux entrepôts emprunteront les rues du village… mais également celles de Saint-Witz et de Mortefontaine !

Plus que jamais, il est donc urgent que Saint-Witz, Plailly et Mortefontaine interdissent la circulation des poids-lourds en promouvant l’itinéraire de substitution existant… pour ne pas se retrouver avec près de 500 camions supplémentaires par jour dans leurs rues !

Continuez de signer massivement et de diffuser autour de vous la pétition contre la circulation des camions ! NON AUX CAMIONS !

https://drive.google.com/open?id=1OprP2FKFLbAdbDGHIDOzA4R2DPipht5aHSgr1KQAOrY

P.S. : récente illustration du risque accidentogène et des nuisances liés à la circulation des poids-lourds dans Plailly : un camion, arrêté en plein carrefour, dans un virage à visibilité réduite, avec son chauffeur en train d’ajuster le sanglage de son chargement…